Anne Hidalgo veut "faire une place à l'agriculture urbaine" à Paris (AFP)

La candidate PS à la mairie de Paris, Anne Hidalgo, a déclaré mardi vouloir donner "une place à l'agriculture urbaine" dans la capitale si elle est élue en mars prochain.

La première adjointe de Bertrand Delanoë commentait devant la presse le rapport que lui a remis à sa demande un expert, Serge Orru, directeur général de WWF (Fonds mondial pour la nature) de 2006 à 2013, sur "l'écologie urbaine et l'économie circulaire" qui consiste à "produire de la richesse sans détruire le vivant".

Anne Hidalgo a salué "les propositions très intéressantes" du rapport, qui en compte 63 au total, "sur tout ce qui a trait à la place de la nature dans Paris et à l'idée que Paris est une place où il peut y avoir une agriculture urbaine et que ce n'est pas un gadget".

La candidate a dit "aimer beaucoup" l'idée de cultiver "des arbres fruitiers dans les parcs et jardins" de la capitale. Jusqu'à présent, "cela n'a pas pu se faire en raison de la réglementation, mais je souhaite avancer", a affirmé Anne Hidalgo.

Il existe déjà "des expériences intéressantes de cultures sur les toits, qu'on doit pouvoir développer", a-t-elle rappelé, un domaine où "New York est très en pointe".

Le rapport Orru recommande entre autres de "favoriser les circuits courts" dans l'agro-alimentaire. "L'Ile-de-France dispose d'exploitations agricoles dont il faut dépendre en priorité" et "le développement du fret fluvial peut permettre l'augmentation des flux de produits maraîchers qui alimentent Paris", selon le document.

Le rapport Orru comporte aussi une série de propositions sur les transports propres, le recyclage, etc. Anne Hidalgo avait déjà exposé quelques orientations de son programme pour Paris concernant l'écologie, comme le triplement de la part des énergies renouvelables. Elle doit dévoiler l'ensemble de son projet le 8 décembre.

Dépêche AFP publiée le 5 novembre 2013.

Publié le mardi 5 novembre 2013 à 18h49