Anne Hidalgo dévoile son projet pour rendre la Petite Ceinture aux Parisiens

Anne Hidalgo dévoile son projet pour rendre la Petite Ceinture aux Parisiens
Opération Pop Up à Balard (Crédit : Ludovic Piron)

Anne Hidalgo a présenté le 1er février son projet pour rendre la Petite Ceinture aux Parisiens, lors d'un pop-up organisé place Balard (15e). Elle s'est rendue ensuite avec ses têtes de liste sur le parcours de la Petite Ceinture qui relie depuis août dernier dans le 15e, le parc Georges Brassens au parc André Citroën.

Construite il y a 150 ans, la Petite Ceinture, propriété de Réseau Ferré de France, constitue un lieu exceptionnel à proximité des boulevards des Maréchaux. Longue de 32 km, cette ligne de chemin de fer a transporté les voyageurs jusqu'en 1934 et les marchandises jusqu'à la fin des années 1970. Elle offre des paysages inédits sur la ville. Elle est parfois située en aérien, à niveau ou en tranchée ouverte ; empruntée par le RER C sur 12,6 km, elle est couverte par des tunnels sur environ 40% de son emprise.

Dans le 15e, la Petite Ceinture rendue aux Parisiens représente une promenade de 1,3 km, soit plus de 3 hectares de nature d’une rare richesse écologique qui relie le Parc Georges-Brassens au Parc André-Citroën.

Les aménagements réalisés sont simples pour préserver et valoriser l’identité de ce site exceptionnel en cœur de ville, révéler le patrimoine ferroviaire et végétal existant et favoriser la biodiversité.

Depuis 2001, plus de 60 ha d’espaces verts ont été créés. "Je souhaite que la nature demain, ne soit plus cantonnée à des parcs et jardins, mais qu’elle soit présente dans toute la ville en particulier sur les toits, les façades et les délaissés urbains" déclare la candidate.

"Si je suis élue Maire de Paris, je souhaite offrir aux Parisiens de nouveaux espaces de découverte. Avec les maires d’arrondissements et les habitants nous aurons donc à imaginer collectivement de grandes promenades, tout en tenant compte de la mémoire des paysages ferroviaires envahis par la nature.

Ces promenades pourront adopter différents visages : des espaces aménagés avec des plates-formes en bois et ascenseurs - comme c’est le cas dans le 15e arrondissement - mais aussi des espaces plus sauvages."

Anne Hidalgo souhaite créer des espaces gérés par des associations - à l’image des Jardins du Ruisseau (18e) ou par des conseils de quartiers et des collectifs d’habitants. Elle veut aussi lancer une grande réflexion sur l’aménagement des tunnels en offrant des usages diversifiés, récréatifs, sportifs ou agricoles : "pourquoi ne pas recréer des champignonnières à Paris?"

L’agriculture urbaine et l’urbanisme éphémère y auront toute leur place. La Petite Ceinture est un espace unique la spécificité doit être préservée et qui sera restitué aux Parisiens.

"Je souhaite, a conclu Anne Hidalgo, que la Petite Ceinture s’inscrive comme une coulée verte, un lieu dédié à la respiration, par exemple avec une promenade inédite rive gauche qui sera rendue possible entre les bois de Vincennes et de Boulogne."

Publié le samedi 1 février 2014 à 9h00